POURQUOI CHOISIR ET SOIGNER SES RELATIONS ?

On ressemble aux personnes que l’on fréquente le plus. Je souhaite aujourd’hui aborder avec toi ce sujet épineux. Comment te sens-tu avec tes relations ? Est-ce qu’elles te permettent d’aller de l’avant, de grandir chaque jour ? Je vais te donner quelques pistes de réflexions dans cet article pour aller plus loin.

 

montagne1

 

Pour bien débuter :

 

Je te propose un texte tiré de la bible en introduction du thème que nous abordons ensemble :

La Bible – Psaume 1 v 1 : Voici l’homme heureux ! Il n’écoute pas les conseils des gens mauvais, il ne suit pas l’exemple de ceux qui font le mal, il ne s’assoit pas avec les moqueurs.

J’apprécie ce texte parce qu’il parle clairement des relations et de la façon dont il te faut les appréhender. Il est vraiment important de faire un point régulièrement sur tes relations car c’est elles qui déterminent grandement ta façon de vivre, de réfléchir et d’agir au quotidien. Si tu as défini ta vision et que tu souhaites avancer dans cette direction il te faut donc choisir tes relations.

 

Choisir ses relations

 

Je souhaite commencer par cette citation bien connue : « On ne choisit pas sa famille mais on peut choisir ses amis ». Il y a des relations que tu ne choisiras pas dans ta vie mais par contre il y en aura beaucoup que tu choisiras. Il est important que tu saches ce que tu souhaites vivre, ce que tu souhaites expérimenter. Quelle est ta vision de vie ? Tu pourras en fonction choisir les relations qui pour toi sont le plus constructives et qui te permettent d’avancer.

Si je prends comme exemple le texte de la bible, si tu te mets à fréquenter des personnes moqueuses, il y a de fortes probabilités que tu sois influencé et que tu te mettes au fur et à mesure à devenir moqueur à ton tour. Il est en effet prouvé que l’on ressemble aux personnes que l’on fréquente le plus.

Je t’encourage donc à prendre du recul pour définir quelles personnes sont constructives pour toi dans ton projet de vie. Quelles personnes te permettent, par leur habitude, leur habitude et leur comportement, de grandir chaque jour.

 

A qui veux-tu ressembler ?

 

La question ci-dessus est très simple. Je t’encourage à vraiment y répondre très franchement, cette réflexion est pour toi et ne sera que pour toi. Il n’est bien sûr pas question de le crier sur tous les toits. Sache que les personnes à qui tu veux ressembler sont celles qui t’orienteront dans ton projet de vie. Choisis des personnes de confiance, de personnes qui te permettent d’aller de l’avant.

C’est pour cela que l’on dit qu’un chrétien a besoin de fréquenter régulièrement sa communauté. Il y rencontrera des personnes avec les mêmes aspirations et orientations que l’on sur lesquelles il pourra s’appuyer et continuer de grandir.

La question qui me vient à l’esprit une fois que l’on a répondu à la question ci-dessus est la suivante.

 

Que veux-tu inspirer pour les autres ?

 

Cette question n’est pas simple non plus parce qu’il faut que tu prennes du recul sur tes attitudes, tes habitudes et tes comportements. Je t’encourage à vraiment te positionner en vérité sur la personne que tu es aujourd’hui. Tu peux le faire seul et tu peux aussi poser des questions à des personnes de confiance qui te donneront des réponses vraies et constructives.

Je t’encourage également à visualiser la personne que tu souhaites devenir, vers quelles attitudes veux-tu tendre ? Tu pourras donc voir quelles sont tes comportements à modifier au fur et à mesure. Je t’encourage à commencer dès aujourd’hui le changement sans plus attendre. Tu verras les changements intervenir au fur et à mesure.

 

En fonction de la personne que tu souhaites devenir, il te faudra certainement oser stopper certaines relations, celles qui t’entraînent à l’opposé de ce que tu souhaites devenir.

 

Oser arrêter certaines relations

 

Nous avons abordé ensemble la nécessité de bien choisir ses relations, car c’est au travers d’elles que tu vas te construire. Je te propose un texte clair à ce sujet.

La Bible – Proverbes 14 : 7 : Ne fréquente pas les sots, leurs paroles ne t’apprendront rien.

Je suis sûr que tu as maintenant en tête quelques relations que tu entretiens et qui ne te permettent pas de grandir. C’est parfois même le contraire, tu es tiré en arrière.

Tu constateras que parfois c’est toi qui relance et ravive cette relation à chaque fois. Pourquoi le fais-tu ? Pourquoi est-ce que tu t’accroches à cette relation ?

Si c’est cette personne qui relance la relation à chaque fois, c’est plus délicat. Saches que tu es certainement une source d’inspiration pour cette personne, elle cherche peut-être à te ressembler. Dans ce cas-là il y a deux façons de procéder.

  • La première est de prendre du recul par rapport à votre relation, de voir si ton regard sur elle n’est pas faussé et demander à Dieu de t’aider.
  • La deuxième est de changer le contexte de votre relation. Si tu changes le contexte vers un contexte qui te ressemble, qui te fais grandir (et par la même occasion pour cette personne aussi si elle cherche à te ressembler) vous y trouverez soit tous les deux votre compte et votre relation évoluera, soit votre route à tous les deux bifurquera.

Pour te donner un exemple de changement de contexte : pourquoi ne pas inviter cette personne à venir à l’église avec toi ? Pourquoi ne pas l’inviter à une rencontre avec une autre personne qui te permet à toi d’avancer ?

 

Il y a aussi des relations que tu ne choisis pas. Des relations qui ne t’épanouissent pas voir même te mettent mal à l’aise. Pour cela je te conseille d’oser en parler avec cette personne. C’est plus facile à dire qu’à faire mais tu verras dans le paragraphe suivant que c’est faisable.

 

Oser parler de ce que l’on ressent

 

Avec certaines personnes il est facile d’être mal à l’aise, de se sentir inférieur, rabaissé… Parfois tu es dans une relation unilatérale avec une personne que tu écoutes et qui ne t’écoutes pas. Ce type de relations n’est jamais bon ni pour toi ni pour la personne en face de toi.

Le reconnaître est déjà une grande étape, car dès que tu en as pris conscience tu peux te permettre d’agir et de commencer à changer les choses.

Pour parler à une personne de quelque chose que tu ne vis pas sereinement, je te conseille de parler de ton ressenti. N’utilises pas le mot « tu », parles toujours avec « je ». Ce que tu ressens est personnel, personne ne pourra le remettre en cause. Quand tu partages à quelqu’un un ressenti, un sentiment cette personne ne pourra pas rester insensible. Tu verras que votre relation ne pourra qu’évoluer.

Pour des détails sur ce point, tu peux te reporter à l’article sur la gestion de la pression. J’ai développé ce point plus en détail.

 

Parfois il est très compliqué de parler, d’oser croiser le regard de l’autre. Je te conseille alors de prier.

 

Prier

 

Si tu te mets à prier, tu auras le recul et le discernement nécessaire dans tes relations délicates. Prier t’aidera également à aborder des sujets délicats. Si tu restes silencieux devant Dieu il t’aidera.

Jésus-Christ est un modèle parfait, c’est à lui que tu peux souhaiter ressembler. Tu peux prendre exemple sur sa vie, ce qu’il a fait et sa façon de réagir devant telles ou telles situations.

 

A Propos de l’auteur :

L'AUTEURJe m’appelle Nathanaël, je suis marié depuis 2004 et père de trois enfants. Depuis plusieurs années je suis engagé localement, dans un groupe de musique, dans ma paroisse et dans mon travail à temps plein. C’est de cette expérience riche que je souhaite partager avec toi des pistes pour oser vivre ta vie et ton appel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *