COMMENT OSER CHAQUE JOUR ?

Je souhaite aborder aujourd’hui un thème délicat qui est celui d’oser au quotidien. Oser changer les choses, oser se lancer dans l’inconnu, oser vivre son appel…

soleil

 

Nos habitudes ont la vie dure

 

En première réflexion, j’aimerai te montrer que tes habitudes (ainsi que les miennes) sont ce qui utilise une bonne partie de notre temps au quotidien. Nous cherchons le plus souvent possible à appliquer ce que nous connaissons, ce que nous savons faire, comme nous savons le faire. Notre cerveau cherche constamment à reproduire des schémas connus pour un résultat connus.

Les moments créatifs et de réflexions ne sont pas innés (je dirai même rare), mais ce sont eux qui nous permettent d’avancer et de progresser. Il est très facile de te laisser endormir dans ton quotidien, de ronronner avec ce que tu connais, ce que tu sais.

Je prends l’exemple de la première fois où tu as appris le calcul mental, tu as réfléchi, cherché à comprendre. Tu as mis ta matière grise en mouvement pour obtenir la solution. Mais aujourd’hui, est-ce que tu penses encore au calcul ? Je suis sûr que non, tu appliques des raccourcis et des liens que ton cerveau a appris. On voit bien sur cet exemple simple comment nous fonctionnons, et cela dans tous les domaines de notre vie.

Dans cet exemple il est bon d’avoir des raccourcis de calculs pour aller plus vite. Mais est-ce que tu as les bons raccourcis ? Est-ce que d’autres personnes ne calculent pas plus vite que toi ? Ils ont certainement d’autres raccourcis, et pour les trouver il te faudra réutiliser ta réflexion.

 

Réfléchir et changer n’est pas simple

 

Nous avons vu qu’il n’est pas facile ni inné de se mettre à réfléchir (ou re-réfléchir) à certains sujets et d’autres manières de faire dans notre vie. Nous préférons souvent être spectateur des autres, de ce que nous souhaiterions être, devenir et faire. Cela nous fait rêver et on s’arrête là. Mais se mettre à réfléchir à comment faire pour vivre ce que nous souhaitons, comment se mettre en mouvement et faire différemment est une autre question. Se laisser bousculer est vraiment inconfortable et instinctivement on essaie de l’éviter.

Une phrase que j’ai entendue un jour et que j’apprécie particulièrement : « Par la rue de plus tard, on arrive au boulevard de jamais. »

Je t’invite à prendre ce temps de réflexion pour toi, à prendre conscience de où et quand tu agis par habitude. Quels sont les schémas préétablis dans ton cerveau ? Est-ce que tu es prêt à réfléchir et te laisser bousculer sur certains points ?

Sur certains sujets, tu constateras que tes schémas sont ceux que tu souhaites obtenir, et cela s’appelle l’expérience. Tu as des raccourcis que d’autres n’ont pas et c’est également ce fait ta force.

 

Comment se mettre en mouvement ?

 

Si tu lis cet article et que tu es arrivé jusqu’à ce point, c’est que tu as un déjà un désir de te mettre en mouvement et c’est un bon début. En effet, il faut que tu décides de vouloir te mettre en mouvement avant de réellement le faire et le fait de lire sur ce sujet ne peut que t’aider. Nous allons à présent aborder quelques clefs ensembles.

 

Ne surestime pas les autres

 

On a souvent tendance à considérer ceux qui vivent ce que nous souhaitons vivre comme supérieurs à nous. J’aimerai te montrer que ces personnes ont aussi appris et c’est grâce à ce qu’elles ont appris et osé qu’elles sont là où elles sont aujourd’hui. Il y a bien un dicton qui dit « c’est en forgeant que l’on devient forgeron ». Si tu prends conscience de ce point, n’oublie pas que c’est en faisant des erreurs et en les reconnaissants que l’on progresse. Il est impossible de bien faire quelque chose du premier coup (ou alors c’est un coup de chance).

Apprends à tirer parti de chacune de tes erreurs pour progresser. Si tu peux essayer à chaque fois que tu prononces le mot « erreur » de le remplacer par expérience, nouvelle étape ou voie d’amélioration, tu transformeras également ton vécu dans ton apprentissage. Chaque nouvelle étape est une nouvelle expérience dont ton cerveau pourra se servir par la suite.

 

Ton avis compte

 

Ce que tu penses a de la valeur, ton avis est important. Tu auras souvent besoin de te le répéter et le premier à convaincre sur ce point ce sera toi. Je t’encourage à réfléchir aux différents sujets et ne pas toujours prendre pour argent comptant l’avis des autres. Ce n’est pas parce que tu respectes une personne que tu dois forcément être de son avis. Il est important pour toi d’oser donner ton avis.

Je vais prendre ici l’exemple de ta foi. Si tu as en face de toi des personnes qui n’ont pas encore fait l’expérience ce rencontrer Jésus-Christ tu n’as pas à te cacher. Ce n’est pas parce que la société trouve que cela n’est pas à la mode que tu ne dois pas exprimer ton avis. Tes opinions sont aussi importantes que celui qui joue au foot, qui va au cinéma ou qui fait du Yoga. Tu constateras que souvent on te posera des questions auxquelles tu ne t’attendais pas et qui te feront progresser toi aussi.

 

Choisis tes interlocuteurs

 

Je t’encourage à choisir tes relations, en tous les cas de partager tes questions à des personnes qui vont t’encourager, te donner un avis avisé, te mettre en garde sur certains points et te donner un retour d’expérience avec le recul nécessaire. Ne te laisses pas influencer par les personnes qui sont en mode pilote automatique et qui ne souhaitent pas avancer. Je suis certain que tu en connais, ceux qui n’aiment pas changer et qui craignent que chaque changement vienne les déstabiliser. Ils ne pourront donc pas t’engager à oser changer.

 

Pardon ou s’il te plaît ?

 

Est-ce que tu es du genre à poser ta question à beaucoup de personnes, recueillir tellement d’avis (forcément tous différents) et chercher l’approbation de tous qu’au final tu n’oses plus te lancer ? En consultant très largement les avis on pense souvent bien faire, on pense impliquer les personnes mais en fait c’est le contraire qui se passe. Notre désir et notre élan est inhibé par tous les avis et difficultés dont ces personnes te font part. Lorsque l’on parle d’oser, il faudra parfois apprendre à demander pardon plutôt que s’il te plaît. Attention, ne prends pas ce paragraphe au pied de la lettre. Je t’invite ici à réfléchir, consulter quelques personnes clefs, solliciter quelques avis éclairé et oser.

 

Sors de ta zone de confort

 

Il en faut du courage pour oser sortir de sa zone de confort, aller dans l’inconnu. Cela te met en mouvement et te permet vu qu’il s’agit de quelque chose d’inconnu d’utiliser ta réflexion. A chaque fois que tu oses sortir de ta zone de confort tu passeras par plusieurs phases et plusieurs émotions. Tu verras ensuite qu’une fois que la situation est stabilisée tu auras agrandi ta zone de confort. Je t’encourage donc à oser sortir de ta zone de confort pour te permettre de prendre ton envol.

Je prends ici l’exemple parlant du homard. Pour grandir, il doit sortir de sa coquille, se mettre en danger de tous les prédateurs de l’océan pour aller vers une coquille plus grande. C’est seulement une fois à l’abri qu’il aura grandi. Pour toi c’est exactement la même chose.

 

Aie le courage de voir loin

 

Pour oser chaque jour, il te faut des challenges et des défis à relever. Il te faut des projets et des situations dans lesquelles tu puisses oser faire quelque chose de neuf que tu ne connais pas. Il en est de même pour ce que tu es appelé à faire ou à devenir. Certaines situations seront peut-être périlleuses, certaines te demanderont des ressources mais tu verras qu’à chaque fois tu en sortiras grandi. Si tu prends du recul, tu verras également que tes soucis du quotidien te permettent de grandir, te mettent en situation délicate mais au bout du compte de font grandir.

Ne restes pas simplement spectateur de ta vie et de celle des autres. Je t’encourage à oser te diriger vers ta vision, te diriger dans la bonne direction.

 

A Propos de l’auteur :

L'AUTEURJe m’appelle Nathanaël, je suis marié depuis 2004 et père de trois enfants. Depuis plusieurs années je suis engagé localement, dans un groupe de musique, dans ma paroisse et dans mon travail à temps plein. C’est de cette expérience riche que je souhaite partager avec toi des pistes pour oser vivre ta vie et ton appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *