POURQUOI EST-IL NORMAL D’AVOIR DES SOUCIS ?

Je souhaite te parler au travers de cet article d’un thème qui n’est pas très simple, à savoir les soucis. J’aimerai te montrer que les soucis sont normaux et même souvent bénéfiques pour ta vie et pour que tu puisses grandir. Je te propose d’entrer sans plus tarder dans le sujet…

arc

A chaque jour son lot de soucis

 

Je te propose de commencer par le texte suivant : La Bible – Matthieu 6 : 34 Ne vous inquiétez donc pas du lendemain, car le lendemain s’inquiétera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

C’est un texte que j’apprécie particulièrement parce qu’il met deux choses en parallèle. Il t’incite à l’action chaque journée et il t’incite à être confiant quel que soient les circonstances. C’est une bonne attitude à adopter, s’occuper chaque jour de ce qu’il y a à faire pour ne pas se laisser submerger sans s’inquiéter de ce qui peut se passer le lendemain non plus car sinon on commence à vivre dans la crainte. Tu peux vivre des choses très difficiles en ce moment, mais ce n’est pas pour autant que demain sera aussi difficile. Pour cela il faut bel et bien accepter ce que tu as à vivre chaque jour pour te permettre de grandir et d’aller de l’avant.

 

Pourquoi crois-tu que tout doit fonctionner normalement ?

 

Je rencontre régulièrement des personnes qui sont convaincues que quand elles font quelque chose tout doit se passer normalement. Ces personnes sont également convaincues qu’une bonne journée est une journée sans soucis, sans problèmes, sans surprises. Sinon elles ont l’impression d’avoir subi leur journée ou raté quelque-chose. Est-ce que c’est ton cas ?

Si tu t’attends à ce que tout se passe normalement c’est que tu ne changes rien et que tu continues à vivre dans tes habitudes et tes certitudes. Or pour progresser, le changement et les remises en question ont du bon. Si on sort de sa zone de confort c’est à ce moment-là que nous sommes confrontés à des difficultés et c’est en surmontant ces difficultés que l’on peut grandir.

 

Les soucis sont normaux c’est le contraire qui ne l’est pas

 

Le monde, la société, les personnes sont tous soumis à des évolutions. Notre vie sera constamment soumise au changement, la question principale est comment nous allons réagir par rapport à cela. Le terme approprié si tu souhaites aller plus loin s’appelle la résilience. Ce qui va réellement changer la donne va être ta façon de réagir à ces soucis et comment tu vivras les difficultés.

Chaque personne étant différente, nous pouvons forcément nous attendre à ce que les gens ne réagissent pas comme nous ni comme nous l’attendons. Les objets dont nous nous servons au quotidien ne peuvent pas durer indéfiniment, il est donc normal qu’à un moment ou à un autre nous devions les changer. On ne peut jamais penser à tout, il est normal que quand nous entreprenons quelque chose de nouveau nous découvrions des écueils. Notre corps et notre vie peut également être à l’épreuve au travers du deuil, de la maladie. Voilà quelques exemples, je pourrais en citer pleins. Ce qui est important de comprendre dans ce paragraphe c’est que les soucis et les difficultés sont normaux.

La différence se fera et se verra à ta façon de réagir.

 

Ne pas se créer ni s’inventer des difficultés

 

Je souhaite te rendre attentif au fait de ne pas te créer des difficultés qui n’existent pas aujourd’hui. Je reviens sur le texte que j’ai cité en introduction. Je souhaite également te rendre attentif que tes actions d’aujourd’hui auront un impact sur demain. Ce que tu ne fais pas aujourd’hui, tes choix et tes actions ont un impact sur demain.

Je te conseille également de ne pas vivre dans la crainte du lendemain, de toute façon tu ne sais pas de quoi il sera fait, quelles surprises (bonnes ou moins bonnes) surviendront. Par contre, si tu sais dans quelle direction tu souhaites aller et que tu es décidé à être acteur de ton quotidien tu as tout ce qu’il faut pour aller de l’avant.

 

Pour aller plus loin, voir l’article qui traite de la vision.

 

Ne pas avoir peur de se confronter aux soucis

 

Je souhaite débuter ce deuxième chapitre par un deuxième texte : La Bible – Romains 8 : 28 Nous savons que toutes choses contribuent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qu’il a appelés selon son plan.

Cette citation pour t’encourager à regarder objectivement ce qui se passe pour toi et réussir à dépasser la difficulté.

 

L’adversité et les difficultés peuvent être bénéfiques

 

Je sais bien que cette phrase n’est pas simple à entendre lorsque l’on est confronté à des soucis au quotidien, surtout s’ils s’accumulent pour toi en ce moment. Mais si tu prends un peu de recul voici ce que tu peux constater.

Les difficultés peuvent te permettre d’élever ton niveau, de grandir. Elles vont te demander un effort et de t’engager. Alors oui, ce n’est pas facile mais au bout du compte tu en ressortiras grandi. Si je prends par exemple les exercices scolaires, les devoirs. Souvent tu es ou as été confronté à un problème qui te semble insoluble et incompréhensible au départ. La première approche est difficile mais si tu t’engages dans le sujet et que tu t’entraînes tu verras qu’au bout du compte tu sauras faire. C’est exactement pareil dans ta vie quotidienne.

Les soucis supposent souvent qu’il faille te dépasser, oser aller de l’avant malgré les circonstances. Les soucis te demandent des efforts personnels, il est parfois difficile de rassembler ces forces seul. N’hésites pas à solliciter une personne de confiance pour te soutenir si nécessaire. Ce n’est pas simple et nous verrons cela dans le processus ci-dessous mais je t’encourage à regarder vers demain, en vivant aujourd’hui ce que tu as à vivre. Le passé est derrière toi, tu peux t’appuyer dessus pour continuer à avancer.

 

Le processus

 

Le processus que nous vivons face à chaque difficulté est le même. Il est important de le connaître et le reconnaître pour être mieux armé au quotidien.

 

Le voici décrit ci-dessous :

acceptation

 

1/ Evitement

Quelle que soit la difficulté, notre première réaction va être d’essayer de l’éviter. C’est une réaction instinctive, c’est elle qui te permet de prendre conscience de la difficulté.

2/ Déni – Survie

La deuxième phase dans le processus va être une phase de déni. On ne croit pas que cette difficulté arrive. C’est une des phases les plus difficile à vivre jusqu’à la phase suivante. Plus nous restons dans cette phase, plus nous creusons le creux de la vague et plus dur sera le passage à la phase suivante.

3/ Acceptation – Adaptation

Il s’agit de la phase dans laquelle nous acceptons ce que nous vivons, c’est le point d’inflexion de notre courbe. C’est également à ce stade où il nous faudra décider de s’engager vers la phase suivante ou (ce que je ne te souhaite pas) de rester au niveau que tu as atteint.

4/ Gestion

Cette phase va te demander de l’engagement et de l’énergie. Car il te faudra apprendre à gérer la difficulté, à y faire face. Cela peut également sembler insurmontable au début. Dans cette phase, ce qui compte c’est d’avancer à petits pas, chaque jour un peu plus pour atteindre ton objectif. C’est certain qu’au début la difficulté te semblera une montagne surtout si tu es resté longtemps dans la phase de survie, mais petit à petit tu atteindras ton objectif.

5/ Maîtrise

Et voici la dernière phase suite à une difficulté, lorsqu’elle est surmontée. J’ai volontairement placé le niveau au-dessus du niveau de départ car lorsque tu as surmonté une difficulté, tu en ressors grandi.

 

Alors prends courage, avec ce processus, tu pourras plus facilement te rendre compte dans quelle phase tu es et agir en conséquence.

 

Confies toi à Dieu

 

La Bible – Psaume 94 : 19 Quand j’ai la tête pleine de soucis, tu m’encourages, et mon cœur est tout joyeux.

 

Face aux difficultés, aux soucis et à tout ce qui t’arrive je t’encourage à prier, à te reposer sur Jésus-Christ et à lui faire confiance. Il te donnera le recul nécessaire, l’énergie nécessaire. Il te dirigera et t’aidera à surmonter cette épreuve. Cette attitude est une attitude humble qui te permet également de ne pas être centré sur toi et tes soucis mais de savoir que tu peux compter et t’appuyer sur quelqu’un qui te comprends et qui sera fidèle à tes côtés.

 

 

A Propos de l’auteur :

L'AUTEURJe m’appelle Nathanaël, je suis marié depuis 2004 et père de trois enfants. Depuis plusieurs années je suis engagé localement, dans un groupe de musique, dans ma paroisse et dans mon travail à temps plein. C’est de cette expérience riche que je souhaite partager avec toi des pistes pour oser vivre ta vie et ton appel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *